Tous les livres de Tania Langlais

Pendant que Perceval tombait

Tania Langlais

Date de parution : Août 2020

Éditeur: HERBES ROUGES

Mourir ne dure qu’un instant. Mais la douleur, lancinante, comme les vagues, recule pour mieux frapper de nouveau, recule et frappe encore. «Tout cela se passe en une journée.» Une chute à cheval, le fleuve qui recrache un cadavre, «un fantôme à discipliner», une longue promenade à travers les champs, la promesse du repos. Dans ces poèmes obstinés, Tania Langlais distribue les vers comme les cartes d’un tarot. Une histoire se dessine au gré de leurs agencements. Cette histoire, c’est celle de la dernière journée de Virginia Woolf, «le plus beau suicide / de la littérature anglai ...
Voir le panier

Douze bêtes aux chemises de l'homme

Tania Langlais

Date de parution : Janvier 2006

Éditeur: HERBES ROUGES

Quelque part entre Séville et Madrid, une femme disparaît, laissant derrière elle, dans le désordre, un homme qui la voit revenir malgré la rumeur, malgré les «on dit» qui prétendent à la mort de celle-ci. Tout ici dit l'absence de repos; la traversée des apparences, le mesonge à portée de voix. Douze bêtes aux chemises de l'homme, en trois voix distinctes, raconte cette histoire.
Voir le panier

Kennedy sait de quoi je parle

Tania Langlais

Date de parution : Novembre 2008

Éditeur: HERBES ROUGES

Kennedy sait de quoi je parle déploie, dans des poèmes qui ont « quelque chose d’autiste dans la voix », la « douloureusement parfaite » constellation de ses images. C’est avec un ton et un style d’une solidité toujours aussi remarquable que Tania Langlais clôt un cycle poétique commencé avec Douze bêtes aux chemises de l’homme et poursuivi dans La clarté s’installe comme un chat.
Voir le panier

La clarté s'installe comme un chat

Tania Langlais

Date de parution : Novembre 2004

Éditeur: HERBES ROUGES

La clarté s'installe comme unchat est tout sauf un lieu sûr. Dans une lumière d'avant le regard,une voix s'adresse à l'enfant disparu. À même la blessure du temps, TaniaLanglais assume une étonnante privation d'absolu. Uneécriture troublante pour ramener le petit mourant qui s'éloigne, des poèmescomme autant de couvertures sur l'agonie.
Voir le panier
X

Navigation principale

Type de livres